Pourquoi marcher ?

Marcher pour voir positif, c’est possible! On a assez regardé les côtés mal éclairés de la planète. Passons à autre chose.

Et si on allait faire provision de soleil, de sourire, de joie, d’espoir et d’émerveillements? Une fois provision faite,  je vous invite à ramener tout cela dans votre sac à dos (ce n’est pas lourd) afin de le partager.

Approche égoïste ? A voir...Se lamenter sur ce qui ne va pas n’a jamais fait avancer personne.

Mais recharger son être au plus profond de soi avec l’essence même de la vie, avec ce qui est indivisible chez un être humain, et l’offrir en retour, représente un partage précieux.

C’est clair comme un tas de cailloux ?

Exemple: Il y a bien des années j’ai donné à Katmandou quelques pièces à une vieille dame qui mendiait. Elle m’a pris les mains, je n’ai jamais oublié son regard chargé de gratitude et de bonté. Je le porte encore en moi comme un cadeau.

Et le sourire des Népalais ? Ils travaillent dans les conditions les plus dures mais arborent un éternel sourire lumineux. Je vous jure que c’est contagieux !

Quant à l’homme du désert, magnifiquement coiffé de son chèche, silencieux et digne, totalement uni à son environnement, son calme irradie et vous pose.

Le mongol doux et brut à la fois, son sourire dessinant mille chemins de rides sur le coté des yeux, il ne possède qu’une yourte, son troupeau et sa famille. Pourtant il  vit dans la joie.

Passer un temps en osmose totale avec la nature vierge et splendide, avoir le privilège de côtoyer des hommes et des femmes dont l’unique bien est leur vie, nous permet de comprendre et  de sentir la préciosité de celle-ci.

Découvrir le monde c’est aussi s’ouvrir à soi-même. On y trouve un bien inépuisable, indivisible, que l’on peut pourtant partager à l’infini.

Rémy De Vos,  mammifère alpin